PALM DOG 2018 – Festival de Cannes

Festival de Cannes 2018

la Palm Dog Wamiz a récompensé « Dog Man » de Matteo Garrone

 

2018-06-02 19_06_19-Window

 

Toby Rose, créateur du prestigieux prix et journaliste britannique de cinéma, a remis au film « Dog Man » de Matteo Garrone le collier gagnant. Le film a particulièrement marqué le jury, composé de professionnels chevronnés du cinéma.

Au-delà de la Palme Dog Wamiz, le jury a également remis la Palm Dog Manitarian Wamiz, qui récompense le lien entre l’homme et le chien, au film « Patrick » produit par Walt Disney. Le chien s’y nomme Harley. Le jury a été séduit par la démarche de Vanessa Davis, écrivain et productrice du film, qui a mis en valeur son propre chien. Le rêve de nombreux propriétaires à travers le monde. 

Enfin, le « Grand Prix du Jury » récompense les pékinois « imaginaires » de la séquence de rêve du film « Diamontino » Les membres du jury ont été envoutés par le côté complètement décalé de l’apparition de ses chiens fluffy. 

 

LE JURY 

Les membres du jury, tous professionnels chevronnés du cinéma, ont visionné et jugé les prestations des chiens en course pour le grand prix, avant d’annoncer leur décision :

  • Anna Smith, Présidente du “Critics Circle and journalist for Time Out”
  • Kaleem Aftab, Critique de film pour The Independent
  • Peter Bradshaw, Critique en chef pour le Guardian
  • Damon Wise, Empire magazine
  • Rita do Santos, Journaliste pour Morning Star 

 

 « DOG MAN » de Matteo Garrone 

unnamed (22)

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce.

 

LE SAVIEZ VOUS?

La Palm Dog Wamiz, véritable temps fort du Festival de Cannes, est devenue en 17 ans le prix le plus connu au monde pour les chiens à l’écran.

Parmi les précédents lauréats, des chiens avaient particulièrement marqué le public comme Uggie, le Jack Russel terrier dans The Artist, lauréat en 2011. Suite à sa récompense, Uggie avait entamé une tournée médiatique dans le monde entier.

 

POUR EN SAVOIR PLUS : http://www.palmdog.com 

Publicités

Festival Entr’2 Marches – Palmares (9eme édition)

Palmarès 

Festival Entr’2 Marches

(9ème édition)

affiche officielle 2018

Du 12 au 18 mai 2018, alors que les stars hollywoodiennes ont foulés les marches du Palais des Festival de Cannes, Entr’2 Marches a laissé la place aux roues des fauteuils pour présenter la 9ème édition de son festival International du film sur le thème du handicap.

Cette année, ce sont plus de 700 films de 90 nationalités qui ont été reçus par le comité d’organisation. 39 d’entre eux ont été sélectionnés pour la compétition officielle 2018 sous l’œil avisé de la comédienne et réalisatrice Chantal Lauby, marraine de cœur du festival depuis quelques années.

7 films touchant de près ou de loin au handicap ont été primés par un jury d’exception et son Président Nima Raoofi, réalisateur d’origine iranienne récompensé il y a quelques années au festival Entr’2 Marches

 

PALMARES

  • Prix du Jury : « Just, Go ! » de Pavel Gumennikov (Lettonie)
  • Prix de la Réalisation : Quentin Lecocq pour « Sans Mot Dire » (France)
  • Prix du Scénario : Fabien Ara pour « Clac ! » (France)
  • Prix d’Interprétation : Nicholas Carter pour « Reuben » de Kaisania Calubaquib (USA)
  • Prix du Documentaire : « I’ve seen so much » de Gonzalo Guajardo (Espagne)
  • Prix du Public Georges Lautner : « Tendre Héritage » de Florent Brischoux (France)
  • Prix de la Jeunesse : « Ferraille » de Karima Gennouni (Maroc)

 

A PROPOS DU FESTIVAL ENTR’2 MARCHES

Initié en 2010 par quatre adhérentes de l’antenne cannoise de APF France handicap, Entr’2 Marches a couvert cette année encore la compétition à 19 nationalités à travers 39 courts métrages, professionnels ou amateurs, de 26 minutes maximum tous en lien avec une forme de handicap.

Avec des films pour certains émouvants, d’autres drôles mais tous ne laissant personne indifférent, le festival Entr’2 Marches offre à la ville de Cannes et la Côte d’Azur, une sensibilisation et un regard nouveau sur la différence.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

Prix de la meilleure création sonore – lauréat 2018

ALI ABBASI, LAURÉAT

DU PRIX DE LA MEILLEURE CRÉATION SONORE – 2ème ÉDITION

FESTIVAL DE CANNES 2018

image001

Pour la 2ème année consécutive, La Semaine du Son a remis le 18 mai, sur la Terrasse du Festival à Cannes, le prix de la Meilleure Création Sonore dans le cadre de la sélection officielle « Un Certain Regard ».

Ce prix, créé en partenariat avec CMB, Audiens et L-Acoustics, a été décerné en présence des membres du jury et des ambassadeurs de France et du Liban auprès de L’UNESCO et récompense le réalisateur danois Ali Abbasi pour l’excellence sonore de son film « Gräns ».

 

LE JURY 

  • Régis Wargnier – Cinéaste, président du jury 2018
  • Jean-Claude Casadesus – Chef d’orchestre
  • Dr Claude Fugain – Phoniatre
  • Aloïse Sauvage – Comédienne
  • Janine Langlois-Glandier – Présidente du Forum Médias Mobiles
  • Christian Hugonnet – Acousticien, ingénieur du son et président fondateur de La Semaine du Son

 

A PROPOS DE LA SEMAINE DU SON 

Fondée en décembre 1998 par Christian Hugonnet, ingénieur acousticien et expert près les Tribunaux, l’association La Semaine du Son (loi 1901) a pour but de sensibiliser le public, les élus et tous les acteurs de la société aux enjeux sociétaux du sonore. Depuis 2004, elle organise chaque année, en janvier, une campagne-événement sur des problématiques liées au son selon une approche transversale : culturelle, de santé (santé auditive), industrielle, pédagogique, environnementale et économique. 

 

 

 

RADIO FESTIVAL, la webradio du Festival de Cannes

 

Radio Festival

la webradio officielle

du Festival de Cannes

 

2018-05-10 14_18_16-Microsoft Edge

Radio Festival, la webradio officielle du Festival de Cannes lancée à l’occasion des 70 ans de la manifestation revient en 2018 ! Du 8 au 19 mai, vivez la manifestation autrement : en direct sur Radio Festival depuis le site et l’application mobile officiels du Festival de Cannes !

Une radio professionnelle, décomplexée et diffusée en continu

Espace d’analyse, laboratoire d’idée à même de rassembler le public le plus large, Radio Festival, c’est une grille d’émissions quotidiennes proposant  débats, rencontres et interviews, actualités et coulisses de la Sélection Officielle, fiction sonore de la Croisette …

Radio Festival, c’est aussi une programmation musicale en lien avec le cinéma qui fait la part belle aux musiques de films des sélections passées et aux B.O. de films méconnus, rares et indépendants.

Radio Festival, c’est une radio en flux continu 24h sur 24, en langue française (avec des entretiens traduits simultanément en anglais) et en nouveauté 2018 : une émission quotidienne en langue anglaise,  résumant l’actualité du Festival, diffusée en soirée.

 

Une diffusion multicanal, en live et à la demande

La radio est diffusée sur le site Internet et l’application mobile officiels du Festival de Cannes, relayée sur Deezer et en réécoute sur les plateformes de podcasts (iTunes, SoundCloud).

Le studio de Radio Festival s’installe du 8 au 19 mai dans l’enceinte même du Palais des Festival, Salle Méditerranée.

 

INFORMATIONS PRATIQUES 

  • Rendez-vous dès le 8 mai pour les premières émissions en direct de Radio Festival !
  • Suivez également l’actualité de Radio Festival sur Facebook et Twitter !

 

CANNES CLASSICS 2018

CANNES CLASSICS 2018

2018-05-10 13_34_57-Cannes Classics 2018 - Festival de Cannes ‎- Microsoft Edge

 

Deux femmes de l’histoire du cinéma, Alice Guy et Jane Fonda, les 50 ans de « 2001: L’odyssée de l’espace » vus par Christopher Nolan, un essai de Mark Cousins sur Orson Welles, l’hommage à Bergman de Margarethe von Trotta, Fernando Solanas et « l’heure des brasiers » la ressortie de « cinq et la peau » de Pierre Rissient, du patrimoine africain, des trésors inconnus et des chefs-d’oeuvre reconnus. 

 

CINEMA CLASSICS

En projetant des films de patrimoine en version restaurée 2K et 4K ou un recréation photochimique exceptionnelle, Cannes Classics continu son travail d’exploration de l’histoire du cinéma, avec des documentaires produits en 2018 et des longs métrages présentés par des producteurs, distributeurs, fondations, cinémathèques, ayants-droits qui travaillent à la sauvegarde du passé pour le faire revivre au présent. 

 

LES PROJECTIONS

La plupart des films sont projetés salle Bunuel, salle du Soixantième ou au Cinéma de la plage. Toutes les séances seront présentées, soit par des réalisateurs, des artistes ou des responsables des restaurations, soit par des professionnels venus des archives ou des cinémathèques. 

 

ALICE GUY ET JANES FONDA 

Be Natural: The Untold Story of Alice Guy Blaché de Pamela B Green  (2018, 2h, Etats Unis) Premiere femme réalisatrice, productrice et directrice de studio de l’histoire du cinéma, Alice Guy est le sujet d’un documentaire mené tambour battant telle une enquête visant à faire (re)connaître la cinéaste et son œuvre de par le monde.  Une présentation de Wildwood Enterprises en association avec Artemis Rising. Produit par A Be Natural Production. En présence de la réalisatrice Pamela B. Green.

Jane Fonda in Five Acts de Susan Lacy (2018, 2h13, Etats Unis): La carrière cinématographique de Jane Fonda, sa place dans l’histoire du XXe siècle, sa relation aux hommes de sa vie.  Une présentation de HBO Documentary Films. Produit par Pentimento Productions. En présence de Susan Lucy et Jane Fonda.

 

LES 50 ANS DE « 2001: L’Odyssée de l’espace »

2001: l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968, 2h44, Royaume Uni, Etats Unis): Une présentation de Warner Bros. Copie 70mm tirée à partir d’éléments du négatif original. Présenté par le réalisateur Christopher Nolan, le film sera projeté en salle Debussy, avec entracte de 15min, dans l’exacte reproduction de l’expérience vécue par les spectateurs lors de la sortie du film au printemps 1968. En présence également de la fille de Stanley Kubrick, Katharina Kubrick, et de son coproducteur Jean Harlan. 

 

ORSON WELLES

Les Yeux d’Orson Welles de Mark Cousins (2018, 1h55, Royaume Uni): Un voyage du critique et historien de cinéma Mark Cousins, auteur de « Story of Film » dans l’univers pictural d’Orson Welles, ses dessins, peintures et œuvres de jeunesse, vue pour la première fois à l’écran, grâce à sa fille Béatrice Welles. Une production de Bofa Productions. Produit par Bofa Productions avec Creative Scotland, The BBC et Filmstruck. En présence du réalisateur Mark Cousins. 

 

CENTENAIRE INGMAR BERGMAN

A la recherche d’Ingmar Bergman de Margarethe von Trotta (2018, 1h39, Allemagne, France): la réalisatrice allemande Margarethe von Trotta, qu’Ingmar Bergman appréciait beaucoup, part sur les traces du cinéaste en même temps que celles de son propre passé et interroge la nouvelle génération à propos de la place laissée par le maître suédois. Avec des interventions notamment de Liv Ullmann, Olivier Assays, Ruben Ostlund ou Mia Hensen-Love. Une présentation de C-Films (Deutschland) à Hamburg et Mondex et Cie-France. En présence de Margarethe von Trotta. 

Bergman – A Year in Life de Jame Magnusson (2018, 1h56, Suède): retrace l’existance de Bergman pendant l’année 1957 au moment de la sortie des « Fraises Sauvages » et du « Septième Sceau ». Une présentation de B-réel Films. En présence de Jane Magnusson

Le Septième Sceau d’Ingman Bergman (1957, 1h36, Suède): la rencontre d’un chevalier avec la Mort et une partie d’échecs qui fait légende…. Le Chef d’œuvre le plus célèbre d’Ingman Bergman et l’un des rôles les plus marquants de Max von Sydow. Une présentation du Swedish Film Institute. Numérisation et restauration 4K à partir de négatif original et du mixage final du bande magnétique menées par le Swidish Film Institute. 

 

TOUS LES FILMS DE CANNES CLASSICS

  • Battement de cœur d’Henri Decoin (1936, 1h37, France)
  • le Voleur de bicyclette de Vittorio de Sica (1948, 1h49, Italie)
  • Enamorada d’Emilio Fernandez (1946, 1h39, Mexique)
  • Voyage à Tokyo de Yasujiro Ozu (1953, 2h15, Japon)
  • Sueurs froides d’Alfred Hitchcock (1958, 2h08, Etats Unis)
  • La garçonnière de Billy Wilder (1960, 2f05, Etats Unis)
  • Les Diamants de la nuit de Jan Nemec (1964, 1h08, République Tchèque)
  • Guerre et Paix de Sergey Bondarchuk (1965, 2h27, Russie)
  • La Religieuse de Jacques Rivette (1965, 2h15, France)
  • Quatre chemises blanches de Rolands Kalnins (1967, 1h20, Lettonie)
  • l’Heure des Brasiers de Fernando Solanas (1968, 1h25, Argentine)
  • le Spécialiste de Sergio Corbucci (1969, 1h45, France, Italie, Allemagne)
  • Joao et le couteau de George Sluizer (1971, 1h30, Pays Bas)
  • Coup pour coup de Marin Karmitz (1972, 1h30, France) 
  • L’une chante, l’autre pas d’Agnès Varda (1977, 2h, France)
  • Grease de Randal Kleiser (1978, 1h50, Etats Unis)
  • Grand-père, raconte nous de Safi Faye (1979, 1h52, Sénégal, France)
  • Cinq et la peau de Pierre Rissient (1981, 1h35, France, Philippines)
  • L’ile des Amours de Paulo Rocha (1982, 2h49, Portugal, Japon)
  • Bagdad café de Percy Adlon (1987, 1h44, Allemagne)
  • Le Grand bleu de Luc Besson (1988, 2h18, France, Etats Unis, Italie) 
  • Miss Daisy et son chauffeur de Bruce Beresford (1989, 1h40, Etats Unis)
  • Cyrano de Bergerac de Jean Paul Rappeneau (1990, 2h15, France)
  • Hyènes de Djibril Diop Mambéty (1992, 1H50, Sénégal, France, Suisse)
  • Le Destin de Youseel Chahine (1997, 2h15, Egypte)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Oréal Paris lance son Talk Show au festival de Cannes

A l’occasion du Festival de Cannes, L’Oréal Paris donne la parole aux femmes, avec le « Worth It Show »

31530615_10156546562080229_1170457422284718080_n

L’Oréal Paris – maquilleur officiel du Festival depuis 21 ans – annonce le Worth It Show, un talkshow unique et en direct, s’inspirant de la célèbre signature de la marque.

Du 8 au 14 mai, 7 émissions diffusées en direct depuis la plage mythique du Martinez, rassembleront les talentueuses actrices et égéries de la marque mais aussi des personnalités renommées pour honorer et donner la parole aux femmes du monde du cinéma.

Accessible au grand public depuis la Croisette de Cannes, le Worth It Show de L’Oréal Paris est un moment qui rend hommage au cinéma et à la beauté, deux univers intrinsèquement liés à l’ADN de la marque.

Marquée par un changement sociétal majeur pour les femmes du cinéma cette année, cette édition 2018 du Festival de Cannes ne pouvait être qu’une simple expression du glamour des stars de cinéma… A travers cette agora unique ouverte au public, L’Oréal Paris décide, cette année, d’engager la conversation sur le thème de lempowerment féminin.

Un moment fort pendant le Festival de Cannes, qui mettra la voix des femmes sur le devant de la scène et révèlera la femme qui se cache derrière chaque actrice, à travers son histoire, ses réussites mais aussi ses obstacles sur le chemin du « parce quelle le vaut bien ».

Pour aller plus loin dans cette expérience cannoise inédite, L’Oréal Paris ouvre le LOréal Paris Beauty Bar : un pop-up store éphémère, accessible à tous, dans lequel la marque illustrera son expertise beauté à travers des ateliers créatifs, des sessions individuelles avec des make-up artistes et la découverte des derniers produits phares de la marque.

 

  • EN DIRECT DEPUIS CANNES, du 8 mai au 14 mai.
  • 20h30. Sur la Plage du Martinez. Ouvert au public.
  • A visionner en live depuis la page Facebook L’Oréal Paris @lorealmakeup